Animal forum

L'obligation de dossier cnpn pour les espèces protéges

Pour obtenir une dérogation en matière d’espèces protégées, il faut un dossier dit CNPN qui est une obligation. Dans les projets nécessitants des dérogations, on a souvent constaté que la destruction des espèces et leurs habitats sont inévitables. Même si les projets sont dédiés à améliorer la biodiversité, il y a toujours un certain déséquilibre, ce qui nécessite des études au préalable pour minimiser les impacts. Le Conseil Naturel de la Protection de la Nature émet son avis dans les demandes de dérogation, un document indispensable pour que le Préfet émet des dérogations dans les projets d’aménagement.

Bon à savoir sur le dossier CNPC

La constitution de ce dossier est indispensable pour demander une dérogation consistant à détruire un environnement naturel. Pour ce faire, il faut des éléments précis et bien détaillé dans ces demandes pour obtenir des réponses. C’est le cas d’une présentation du projet chez cnpn, d’argumenter son projet en ciblant les espèces, ainsi que l’importance du projet sur les enjeux de conservation. En plus, il faut des détails bien argumenter et bien définis, sans oublier les engagements qui consiste à compenser ces destructions. Après avoir obtenu ces dossiers, le CNPN fait son analyse et apporte son avis favorable ou défavorable, permettant ainsi de faciliter la prise de décision.

Les interventions d’ECO-MED

Eco-med intervient dans les compensations pour mettre en place des mesures permettant d’éviter la destruction, tout en optimisant la conservation des espèces. De même, il intervient pour que chaque projet respecte l’environnement en minimisant les impacts sur l’écologie. De ce fait, ECO-MED prend en charge plusieurs mesures et propositions permettant de compenser dans une zone naturelle plus poussée, de créer des zones naturelles disposant toutes les caractéristiques des habitats détruits. Via cette équivalence écologique, le principal objectif est de compenser dans les moindres mesures la biodiversité détruite pour recréer ou retransformer dans des zones plus adéquates. Ces actions compensatoires s’accompagnent par des réflexions en prenant en compte de tous les avis, sans pour autant négliger la dérogation en elle-même. S’ajoutant à cela la prise de décision et des mesures CNPN qui doit être conforme aux cahiers de charge avec tous les détails indispensables.

Actus

  1. 29 Janv. 2019Organisez un obsèque animal186
  2. 29 Nov. 2018Où enterrer son chat ?895
  3. 19 Août 2018Que connaître sur les carpes koi543